The views expressed in this column are those of the author and do not necessarily represent those of IRNA

Cannes: «Trois visages» de Jafar Panahi prix du scénario

Téhéran, 20 mai, IRNA/AFP- Les Iraniens Jafar Panahi et Nader Saeivar pour «Trois visages' et l'Italienne Alice Rohrwacher, pour «Lazzaro Felice» ont été couronnés du prix du scénario samedi en clôture du 71e Festival de Cannes.

Le prix a été remis à la fille de Panahi, réalisateur du film. Ce prix est une nouvelle récompense importante pour le cinéaste iranien, après l'Ours d'or à Berlin en 2005 pour «Taxi Teheran».

Portrait de trois femmes iraniennes, «Trois visages» joue de l'ambiguïté entre réalité et fiction avec l'histoire d'une célèbre actrice iranienne (Behnaz Jafari, dans son propre rôle) qui reçoit la vidéo d'une jeune fille implorant son aide pour échapper à sa famille conservatrice et pouvoir devenir comédienne.

Elle part alors avec son ami, le réalisateur Jafar Panahi (joué par lui-même), dans le village de la jeune fille, dans les montagnes reculées du nord-ouest de l'Iran, pour comprendre s'il s'agit ou non d'une manipulation.

La Palme d'or du 71e Festival de Cannes a été remise samedi à «Une affaire de famille» du réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda, a annoncé le jury présidé par l'Australienne.

Source : AFP